Ce vendredi 04 décembre 2015, des cadres du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC) parti politique, alors qu’ils manifestaient pacifiquement pour une réforme de notre système électoral, auraient été victimes d’agression de la part de personnes se réclamant des forces de l’ordre de notre pays.

Il s’agit là, si ces faits sont établis, d’une violation grave du principe démocratique et des libertés fondamentales dont celle d’expression, consacrée par tous les textes de notre pays, que nous voulons tous considérer comme un Etat de droit. Une violation de plus ! De nombreux leaders d’opinion sont en effet de plus en plus pris comme cibles de gens agissant sous le couvert des forces de l’ordre de notre pays, et cela en toute impunité !

Il faut dire et insister sur le fait que cette nervosité croissante qui ne se justifie pas, qui sape peu à peu les bases de la solidarité nationale au moment où notre pays, faisant face à l’hydre terroriste mondialisée, en a le plus besoin, est le plus sûr moyen de mettre en danger la paix intérieure et la cohésion nationales.

Le Syndicat National Autonome de l’Enseignement Secondaire (SNAES) dénonce ces pratiques et en appelle aux autorités de notre pays pour que les libertés individuelles et collectives soient scrupuleusement respectées dans le cadre d’un Etat de droit renforcé.

 

Un pour tous, tous pour un !

Pour le SNAES

Une correspondance du Secrétaire Général,  Roger KAFFO FOKOU

À lire aussi:

Don des ordinateurs chinois du Président Biya à la...       Une décision politique... Le don des ordinateurs aux étudiants octroyés par le Chef de l’Etat ne suscite guère d’observation particulière, du p...
LA LETTRE DE Bergeline Domou aux Camerounais…... Ma Lettre à nos employés ! NOS EMPLOYÉS NOUS MENACENT ! Nous, les actionnaires et propriétaires de la société appelée Cameroun avons embauché quel...
Présidentielle US: les propos racistes de Trump su... En se lançant dans la course présidentielle américaine, Donald Trump ne cesse de provoquer des scandales, y compris par ses déclarations racistes et x...
Afrique du sud : l’ANC décide à l’unanimité le ret...  Le parti au pouvoir en Afrique du sud, African National Congress (ANC, Congrès national africain), a annoncé dimanche une décision de sortir le pay...
loading...
Share.

About Author

Votre commentaire

Close