En se lançant dans la course présidentielle américaine, Donald Trump ne cesse de provoquer des scandales, y compris par ses déclarations racistes et xénophobes.

Les primaires républicaines en vue de la présidentielle américaine de 2016 sont loin d’être achevées alors que le candidat potentiel à la présidence des Etats-Unis Donald Trump s’est déjà retrouvé au centre de plusieurs scandales, dont celui provoqué par ses propos visant les immigrés mexicains.

1017329437

Annonçant sa candidature aux primaires républicaines le 16 juin dernier, Donald Trump a notamment déclaré que les Mexicains prenaient “la drogue, la criminalité et leurs violeurs” quand ils migraient vers les Etats-Unis.

“Mes compatriotes, qui ont dû migrer pour diverses raisons aux Etats-Unis, ont également montré qu’ils étaient une force motrice importante pour le développement de ce pays”, a souligné Mme Alcalá.

Dans une interview accordée à Sputnik Brésil, le spécialiste de la politique américaine et enseignant des relations internationales de la Fondation Armando Álvares Penteado (FAAF), Lucas Leite, a qualifié de bêtise pure et simple ces propos racistes et xénophobes de Donald Trump qui rendaient son image caricaturale, indigne d’un candidat au poste de président américain.

À lire aussi:

Cemac: les chefs d’État attendus à Yaoundé pour un... Les présidents du Tchad Idriss Deby, de la Centrafrique Faustin Archange-Touadéra, de la République du Congo Dénis Sassou Nguesso, du Gabon Ali Bongo ...
C’est l’Etat en lui-même et dans ses institutions ... Le Mouvement Camerounais Pour la Social-Démocratie prend acte de la création ce jour, 23 janvier 2017 par le Chef de l’Etat de la Commission National...
CAMEROUN: IL ETAIT UNE FOIS….LA CHUTE D’UN M... Pour comprendre les déboires de Yves Michel Fotso, il faudrait rentrer 20 ans en arrière. Il faut chercher à savoir comment l’un des hommes d’affaires...
Vidéo: Maurice Kamto Corrige Paul Biya à Bafoussam... „Non. Ne reste pas au pouvoir qui veut. Non. Ne reste pas au pouvoir qui peut. Mais reste au Pouvoir celui que le peuple camerounais aurait choisi. » ...
loading...
Share.

About Author

Votre commentaire

Close